02 98 25 17 09 mairie@treflevenez.fr

Le développement durable


La municipalité de TREFLEVENEZ souhaite s’engager dans une démarche de développement durable. Pour cela, elle a adhéré à l’association Bruded (Bretagne Rurale et rUrbaine pour un DEveloppement Durable) née le 17 septembre 2005.

Cette association met en réseau des collectivités bretonnes engagées dans le développement durable et solidaire.

 

LE RÔLE DE L’ASSOCIATION

Le développement durable est un concept complexe, qu’il est essentiel de rendre plus lisible à l’aide d’expériences et de réalisations concrètes. Pour cela, il est fondamental de partager et de promouvoir les réalisations, les démarches et les expériences.

Le sigle BRUDED se rapproche du terme « promouvoir » en breton, et c’est bien le but de cette association ! « Promouvoir un aménagement rural dans l’esprit du développement durable en Bretagne ».

 

SES OBJECTIFS

  • Promouvoir les démarches de développement durable des collectivités adhérentes.
  • Faire connaître des réalisations concrètes.
  • Partager les expériences.

http://www.bruded.org

Visites de lotissements écologiques

deplacement-du-conseil-municipal-1Le 23 janvier 2010, neuf membres de l’équipe municipale sont allés rencontrer des élus des communes de BAZOUGES-sous-HEDE (1854 habitants) et de LANGOUET, (543 habitants) situées près de Rennes. Notre but était de recueillir des informations et visiter des lotissements écologiques.

Cette journée était organisée en collaboration avec l’association BRUDED (Bretagne Rurale et Urbaine pour un Développement Durable) à laquelle la commune a adhéré. Cette association met en réseau des collectivités de Bretagne engagées dans le développement durable et solidaire.

APRÈS AVOIR DÉJEUNÉ AVEC DES ÉLUS DE BAZOUGES-SOUS-HEDE, NOUS AVONS VISITÉ LE LOTISSEMENT ÉCOLOGIQUE «LES COURTILS» ET AINSI REMARQUÉ SES ASPECTS INNOVANTS :
  •  La division parcellairedeplacement-du-conseil-municipal-2
  •  La végétalisation
  •  La gestion de la circulation automobile et des stationnements
  •  Le traitement de la voirie et des cheminements
  •  Le traitement des déchets organiques et le choix des matériaux de construction
  •  La récupération des eaux pluviales
  •  La production d’eau chaude solaire.
CE LOTISSEMENT DE 32 LOGEMENTS DONT 22 LOTS LIBRES ET 10 LOCATIFS SE CARACTÉRISE PAR :
  •  Une minimisation des surfaces vouées à la circulation automobile pour privilégier le cadre de vie
  •  Un paysage végétal très abondant
  •  La forme des parcelles : plus allongées afin d’en diminuer l’impact sur la voirie
  •  Les garages groupés et attenants aux parcelles
  •  Une voie de desserte à sens unique.

deplacement-du-conseil-municipal-3        deplacement-du-conseil-municipal-4

Les principes écologiques portent sur la recherche d’une bonne orientation des habitations pour permettre un ensoleillement maximal, une production d’eau chaude sanitaire assurée en partie par des panneaux solaires, l’utilisation de matériaux sains et la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage et la consommation pour les plus avertis.

LES OBJECTIFS DE CETTE MUNICIPALITÉ ÉTAIENT DE :

Développer le bourg tout en lui conservant son aspect rural et sa spécificité, de favoriser une approche environnementale en matière de construction et d’aménagement, de lotir sans uniformiser et d’accueillir une nouvelle population en visant une mixité sociale, avec une offre de logement variée.

        deplacement-du-conseil-municipal-4

Georges PHILIPPE

Visites de stations d'assainissement

visite-station-d-assainissements-2

Dans le cadre de la mise en place de l’assainissement collectif, une délégation de la municipalité (Anne-Marie EMILY, Joëlle GUEGUEN, Marie-Claire FOUILLARD, Michel DENNIEL, Jean-Luc LE STANC, Bernard LE MENN et Georges PHILIPPE) s’est rendue dans les communes de RONCEY (département de La Manche) et de PLELO (Côtes d’ Armor) sur les conseils du cabinet Sogréah, maître d’œuvre du projet d’assainissement et de station de Tréflévénez.

RONCEY

La ville de Roncey, 800 habitants, s’est dotée d’une station d’épuration utilisant la technique des Bio-disques. La station traite actuellement les eaux usées de 450 habitants mais elle est prévue pour 800 équivalents habitants. Le responsable de la station d’épuration, nous a accueillis et guidés.

visite-station-d-assainissements-1     visite-station-d-assainissements-3

L’ÉPURATION DES EAUX USÉES EST RÉALISÉE EN QUATRE ÉTAPES :
  • Le prétraitement : un poste de refoulement (proche des habitations) recueille les eaux usées pour les transférer vers la station.Un tamis rotatif élimine les gros déchets puis les eaux usées sont dirigées vers une lagune primaire dont la fonction est de limiter les à-coups de fonctionnement liés à l’intrusion des eaux pluviales dans le réseau d’égouts.
  • Les bio-disques : à la sortie de la lagune, les eaux passent par divers bio-disques qui servent de support aux bactéries épuratrices. Un filtre retient les boues générées par le traitement.
  • Le traitement de finition : une lagune de finition permet de désinfecter l’eau traitée sous l’action des rayonnements ultraviolets émis par le soleil. A la sortie de la lagune, l’eau passe par diverses noues, ce qui favorise son infiltration dans le sol et permet de limiter l’impact du rejet dans le ruisseau.
  • Le traitement des boues : les boues issues du traitement sont stockées sur des lits de roseaux, alimentés alternativement. Elles s’y égouttent et prennent une consistance de terreau favorable à leur valorisation agricole.
COMMENTAIRES :

visite-station-d-assainissements-4Nous avons été impressionnés par la qualité du processus de traitement opéré dans cette station, mise en service en 2009.

Nous avons relevé qu’elle nécessite une grande superficie de terrain, un entretien journalier et le coût de l’investissement demeure élevé même pour une station devant servir 220 habitants.

Cette visite nous a permis de voir le traitement par bio-disques qui est également utilisé par une commune environnante et de taille comparable à Tréflévénez mais que nous n’avons pu visiter pour cause d’une manifestation officielle accaparant la municipalité.

Après un déjeuner pris en commun avec notre hôte, nous avons repris la route pour aller sur Plélo.

PLÉLO

La commune de Plélo compte 2631 habitants et a la particularité d’être coupée en deux par la voie express Rennes-Brest.

M. Lenôtre adjoint au maire, après une visite de la mairie, nous a dirigés vers les trois stations d’épuration dont dispose la commune. En effet, celle-ci est étendue et divisée en différents quartiers éloignés du centre.

Le traitement des eaux usées du centre ville est assuré par une station, située à 2 kms de la mairie, et commune avec la ville voisine.

Le problème se posait pour les quartiers excentrés : aussi la municipalité a opté pour la réalisation de trois stations de traitement fonctionnant sur le principe du lagunage avec filtration par roseaux et rejet final dans un ruisseau. Chaque station traite l’équivalent de 190 à 250 habitants, soit l’équivalent de la population concernée par l’assainissement collectif de Tréflévenez.

Les eaux usées passent par deux bassins successifs contenant des roseaux plantés, permettant de rejeter dans les ruisseaux une eau respectant les normes imposées par les services du Conseil Général des Côtes d’Armor et contrôlée régulièrement.

COMMENTAIRES

La population concernée par chaque station se rapprochant de ce qui est prévu pour notre projet d’assainissement, nous disposions-là d’un outil de référence.

visite-station-d-assainissements-5visite-station-d-assainissements-6

LES POINTS ESSENTIELS QUE NOUS AVONS RETENUS :

  •  chaque station utilise une superficie modérée
  •  un traitement écologique (lagunages et roseaux)
  •  un fonctionnement en gravitaire
  •  un équipement technique très réduit (pompes et local technique)
  •  un entretien et un suivi techniques simplifiés
  •  un investissement d’un coût modéré.

Ces deux visites nous ont permis de voir des stations d’épuration en activité, de recueillir des informations et les commentaires des utilisateurs qui nous seront fortement utiles pour arrêter le choix du mode de traitement pour la future station de traitement de notre commune.

AGENDA

Il n’y a aucun évènement à venir.